Err

L'épicerie aujourd'hui

Diamant de Sel de l'Himalaya

Girofle et Cannelle
(Code: SN 003)
En Stock


6,00 EUR
100
Origine :
Chaîne de montagnes de l'Himalaya
Mines de Kehwra, région du Penjab, Pakistan

Goût :
Plus salé qu'un sel marin mais moins qu'une fleur de sel.
Son goût salé provient du chlorure de potassium.

Accords parfaits :
Selon vos habitudes, il suffit de le râper.
Vous pouvez le disposer en décoration de table et ensuite inviter chacun à râper la quantité de sel voulue.

Idées :
Essayez nos autres produits à base de sel de l'Himalaya comme le Sel fin de l'Himalaya au Safran, idéal pour vos riz ou poissons.
Le Sel fin de l'Himalaya à la Truffe Blanche sublimera n'importe quelle recette de la saveur si particulière et recherchée de la truffe.
Les Cristaux de Sel rose de l'Himalaya feront le meilleur effet visuel dans un moulin à sel transparent !
Le sel de l'Himalaya se retrouve également sous forme de plaque, que l'on utilise comme plancha pour cuire directement les aliments dessus, au four ou au barbecue.


Bon à savoir :
  • Sel gemme, extrait de la roche, il contient plus de 30 oligo-éléments dont : le potassium, le calcium et le fer.
  • Non raffiné, il conserve tous ses minéraux et oligo-éléments, d’où il tire sa couleur rosée.
  • C'est un sel non iodé, à la différence d'un sel de mer. Si vous n'utilisez que du sel de l'Himalaya au quotidien, veillez à vos apports en iode en consommant des algues ou tout produit venant de la mer.

L'incroyable histoire du sel de l'Himalaya


Le sel de l'Himalaya provient d'une mer intérieure de l’époque Permienne et Crétacée, il y a environ 100 à 200 millions d’années.
À cause de la tectonique des plaques, la mer s'est retrouvée enfermée, puis s'est asséchée par évaporation laissant le dépôt de sel derrière elle.
Suite à la rencontre brutale entre les plaques de l'Eurasie et de l'Inde, le dépôt s'est retrouvé enseveli par une montagne, créant ainsi le terrain minier de l'actuelle Kehwra.

Une des nombreuses légendes autour du sel de l'Himalaya raconte que la concentration de sel aurait été découverte par Alexandre Le Grand et son armée, de passage dans la région. 
Les chevaux appréciant particulièrement de lécher ces roches, ils en ont conclu très justement que c'était à cause du dépôt de sel cristallisé dont ces animaux sont friands !

Les autochtones de la région utilisaient ce sel pour conserver leurs aliments périssables.

L'exploitation artisanale du sel et la création de la mine daterait de l'an 1200.
C'est seulement depuis le 19ème siècle que la production s'est industrialisée.